Accueil Recherche Publications Vulgarisation Enseignement

Pascal Hémon - ingénieur de recherche du CNRS

Laboratoire d'Hydrodynamique (LadHyX) Ecole Polytechnique - CNRS   F-91128 PALAISEAU
Bureau +33 (0)1 69 33 52 76
pascal.hemon (arobas) ladhyx.polytechnique.fr

FR   EN

 Aéroélasticité non linéaire et récupération d’énergie


Lorsque l'on se place délibérément en situation instable, les amplitudes des mouvements des structures flexibles soumises au vent deviennent telles que les modèles mécaniques habituels, linéaires, ne sont plus valables. Or les données expérimentales sont rares et nécessaires à la mise en oeuvre des modèles post-critiques.


Je m'intéresse par exemple au galop de prismes (article), afin d'évaluer expérimentalement le potentiel de ce type de système dans le but de récupérer de l'énergie d'un écoulement. Muni d’une génératrice de type aimant-bobine, bien que ce système atteigne des rendements faibles à cause de la physique (article), il constitue un complément crédible aux éoliennes habituelles. Il est en effet envisageable de placer ces éoliennes à prisme, silencieuses, dans des endroits où il n’est pas possible d’installer une machine tournante à pâles, par exemple en milieu urbain. D’autres avantages résident dans la simplicité du design et dans la possibilité d’en concevoir de taille très variable adaptée à l’utilisation.


Dans l’objectif de concevoir des systèmes innovants de récupération d’énergie des écoulements, le flottement de drapeau fait également l’objet d’une attention particulière.

Notre approche repose sur une récupération localisée de l’énergie mécanique au niveau du mât. Le concept de « l'éolienne drapeau » se base sur l’utilisation d’un dispositif oscillateur associé, constitué d'un mât oscillant auquel est fixé le drapeau. Ce concept a fait l’objet d’un dépôt de brevet en 2014. Le comportement dynamique de ce type de système a été précisé dans le cadre de la thèse d’Emmanuel Virot (2015).

Les résultats obtenus en soufflerie montrent qu’un couplage fort est possible entre le flottement du drapeau et le mat oscillant, conduisant à des amplitudes d’oscillation importantes sur une plage de vitesse de vent étendue (article).